Tests DVD / Blu-ray

[Test Blu-ray] Jurassic World

BR jurassic worldLE FILM

Synopsis:

Vingt ans après la destruction du Jurassic Park sur Isla Nublar, une nouvelle équipe a repris le projet. Le parc d’attraction devient enfin ouvert aux visiteurs. Néanmoins, les choses dérapent lorsque l’Indominus Rex, un dinosaure génétiquement modifié, pure création de la scientifique Claire Dearing (Bryce Dallas Howard), s’échappe et sème la terreur. Les espoirs de mettre fin à cette menace reptilienne se portent alors sur le dresseur de raptors Owen Grady (Chris Pratt) et sa cool attitude.

Casting:

Réalisateur – Colin Trevorrow.
Acteurs & Actrices – Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Nick Robinson, Ty Simpkins, Vincent D’Onofrio…

Bande annonce:

Critique: ★★☆☆☆

Extrait de ma critique du 12/06/2015.

Malgré des attentes pourtant très faibles, je dois avouer que suis quand même parvenu à ressortir déçu de la séance. La faute principalement à un scénario extrêmement pauvre. L’écriture des personnages manque cruellement de consistance et les ficelles sont tellement nombreuses que les relever toutes serait tout à fait inutile. Sans parler de la trame générale de l’histoire qui laisse, elle aussi, grandement à désirer, le récit souffrant d’un manque d’enjeux évidents et d’incohérences récurrentes. Du coup, on ne s’attache à aucun protagoniste et les quelques moments d’émotion qui jalonnent le film tombent complètement à plat. Quant aux dialogues, ils se révèlent assez insipides et même parfois totalement idiots. A vrai dire, seul l’humour fonctionne globalement bien. Et encore, le long-métrage est quelquefois tellement ridicule qu’il en devient drôle malgré lui. Il aurait certainement gagné en efficacité en étant plus équilibré, plutôt que de partir systématiquement dans la surenchère de vannes et d’émotion. Car au final, il n’est ni vraiment émouvant, ni tout à fait drôle.

Heureusement, l’aspect visuel est plutôt soigné et, malgré les nombreux défauts soulignés, on ne s’ennuie jamais vraiment. L’ensemble est effectivement bien rythmé et peut s’appuyer sur des scènes d’action prenantes. Ce qui n’empêche pas le film d’être raté puisque, derrière le divertissant spectacle formel, on ne retrouve absolument rien. Tout au plus un hommage peu subtil au premier opus à l’aide de clins d’œil appuyés et paresseux. Et pourtant, le scénario disposait de quelques thèmes intéressants (l’homme qui se prend pour Dieu, la société de consommation, la recherche de sensations…) qui auraient certainement pu donner au long-métrage un autre cachet. Il faudra toutefois se contenter au final d’un blockbuster sans la moindre consistance. Et ce ne sont malheureusement pas les acteurs qui y changent quelque chose puisque les personnages sont tellement mal écrits qu’aucun ne sort véritablement du lot. Des enfants au dresseur, en passant par la directrice du parc et le gérant des raptors, tous sont vides et caricaturaux. Finalement, seules les compositions de John Williams, toujours aussi puissantes, parviennent à insuffler au film un léger souffle dramatique.

Photo jurassic world

LE BLU-RAY

Caractéristiques:

Audio – DTS-HD Master 7.1 : Anglais / DTS Digital Surround 5.1 : Français, Allemand, Espagnol, Italien.
Image – 1080p HD / 2.00:1.
Sous-titres – Anglais, Français, Néerlandais, Allemand, Italien, Espagnol, Danois, Finlandais, Norvégien, Suédois, Islandais, Portugais.
Durée – 124 minutes.

Bonus

  • Deleted Scenes.
  • Chris & Colin take on the « World ».
  • Dinosaurs roam once again.
  • Welcome to Jurassic World.
  • Jurassic World : All-Access Pass.
  • Innovation Center Tour with Chris Pratt.

Éditeur – Universal Pictures.

Avis:

Si le film ne m’a pas véritablement convaincu, il faut reconnaître que le Blu-ray édité par Universal est, quant à lui, absolument remarquable. L’éditeur livre en effet un disque tout bonnement irréprochable sur le plan technique. Ainsi, l’image bénéficie d’un rendu HD exceptionnel pouvant s’appuyer sur un piqué haut de gamme, des noirs profonds et des contrastes explosifs. Même les scènes nocturnes, souvent perfectibles, se révèlent ici d’une grande précision. Un excellent constat que l’on peut largement étendre à la piste audio VO DTS-HD Master 7.1 puisque celle-ci s’avère aussi puissante que précise, et offre une immersion dans le film quasiment optimale. Côté VF, la piste proposée ne se défend pas mal mais fait tout de même difficilement le poids face à son homologue anglaise. Finalement, la seule petite déception provient des bonus et de leur faible quantité/durée. Certes, on a déjà vu bien pire mais pour un gros titre comme Jurassic World, on était quand même en droit d’attendre davantage. Pour autant, les suppléments offerts ne sont pas inintéressants et ne remettent absolument pas en cause l’immense qualité technique du Blu-ray.

Disponible à partir du 7 octobre 2015 en DVD, Blu-ray et Blu-ray 3D (Belgique).

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

2 réflexions sur “[Test Blu-ray] Jurassic World

  1. Aujourd’hui ca fait « pseudo connaisseur » en cinema de s’acharner sur les films. C’est navrant cette attitude de toujours chercher la petite bête. Le film est tres bon, ya pas mal de bonne idees. Le dressage de raptor, le dinosaure inventé, qui n’est pas plus gros qu’un t-rex, et oui pas de surenchère à la fin c bien le t rex qui terrasse le nouveau dinausaure, bref, il y a pas mal de nouvelle chose dans cette opus combiné à beaucoup de choses qu’on avait apprècié dans le premier. Si vous trouvez que celui est raté alors revisionnez le 2 et surtout le 3 vous verrez que finalement il s’en sort trrs bien.

    Publié par Alex | octobre 3, 2015, 10:52
    • En quoi donner un avis argumenté (mais personnel) sur un film s’apparente à de l’acharnement? Si le le film vous a plu, tant mieux. Mais il est loin d’être très bon comme vous le mentionnez. Et il ne s’agit pas de chercher la petite bête puisque les défauts sont malheureusement suffisamment apparents ici. Rien que le scénario est d’une pauvreté absolue. Moi ce que je trouve navrant, c’est les spectateurs trop habitués à regarder des réalisations formatées que pour avoir un esprit critique.

      Publié par Wolvy128 | octobre 3, 2015, 2:00

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :