★★★★☆, Critiques de Films

[Critique] Terminator Genisys

4-étoiles

Affiche terminator genisysSix ans après le très moyen Terminator Renaissance, la célèbre franchise revient sur le devant de la scène avec Terminator Genisys, un nouveau volet, signé Alan Taylor, que l’on pourrait situer directement après les deux premiers films. Le leader de la résistance John Connor (Jason Clarke) envoie le sergent Kyle Reese (Jai Courtney) dans le passé pour protéger sa mère, Sarah Connor (Emilia Clarke) et préserver l’avenir de l’humanité. Mais des événements inattendus provoquent une fracture temporelle et Sarah et Kyle se retrouvent dans une nouvelle version du passé. Ils y découvrent un allié inattendu (Arnold Schwarzenegger). Ensemble, ils doivent faire face à un nouvel ennemi. La menace a changé de visage.

D’abord curieux à l’annonce initiale du projet, le choix de casting ne m’avait, par la suite, pas franchement emballé et les différentes bandes annonces qui avaient suivi m’avaient carrément refroidi. C’est donc plutôt méfiant que je suis allé découvrir en avant-première le cinquième opus de la saga initiée par James Cameron il y a une trentaine d’années.

Et globalement, je dois dire que j’ai été très agréablement surpris par le résultat. Il ne s’agit certainement pas d’un film aussi abouti que les deux premiers volets de Cameron mais on est très loin de la purge annoncée. Comparé à un Jurassic World qui reprenait paresseusement quelques éléments clés du long-métrage initial, Terminator Genisys fait d’ailleurs nettement mieux en se montrant fidèle au matériau d’origine tout en empruntant sa propre voie. Le thème du voyage dans le temps est habilement utilisé et donne lieu à un scénario malin qui, en plus d’être intrigant, retombe sans cesse sur ses pattes. Pour autant, même si le postulat de départ est extrêmement intelligent et efficace, l’absence d’explication dont il fait l’objet est (trop) facile et laisse inévitablement un goût amer à l’issue de la séance. Un mauvais point qui peut facilement remettre en cause l’entièreté du film et lui donner un aspect un peu foutraque. Malgré tout, je n’en ai pas trop tenu compte dans mon appréciation finale car le long-métrage reste dans l’ensemble très agréable, rythmé et divertissant.

Photo terminator genisysAu-delà d’un scénario plutôt bien ficelé, il peut également s’appuyer sur un visuel de bonne facture. Sans être transcendante, la photographie est effectivement soignée et les effets spéciaux s’avèrent maîtrisés. La mise en scène manque en revanche peut-être un peu d’ampleur pour donner un véritable souffle épique au film. Ce qui ne l’empêche toutefois pas de bénéficier de quelques très belles scènes d’action, usant efficacement des ralentis. Côté casting, Arnold Schwarzenegger est fidèle à lui-même et délivre une prestation aussi charismatique que drôle, les touches d’humour venant principalement de son personnage. A ses côtés, Emilia Clarke fait le job et se montre globalement convaincante, même s’il y avait probablement mieux à faire avec un tel personnage. Quant à Jai Courtnay, il ne m’a pas semblé aussi insipide que dans ses précédents rôles mais il peine tout de même à dégager quelque chose. Tous les personnages bénéficient cependant d’une écriture suffisamment consistante que pour leur donner de l’intérêt.

En conclusion, malgré un postulat de départ qui pose inévitablement question, Terminator Genisys se révèle donc être une agréable surprise. Doté d’un scénario plutôt bien ficelé, le film s’inscrit dans la continuité des deux premiers volets, tout en donnant un nouveau souffle à la franchise. Divertissant !

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

14 réflexions sur “[Critique] Terminator Genisys

  1. Merci ! La Fête du Cinéma 2015 ne sera pas vaine. Mercredi, direction le cinéma pour apprécier ce Terminator Genisys. (Surtout après avoir vu Terminator 2 cette semaine ! …)

    Publié par NeoDandy | juin 27, 2015, 6:16
  2. Je ne partage pas du tout ton point de vue sur ce Genisys, que j’ai trouvé horriblement mauvais. Scénario, personnages (tous plus ou moins tourné en ridicule), esthétique et acteur sont ici totalement à la ramasse. Aucune ampleur dramatique et visuelle ne se dégage de ce film.

    Publié par 2flicsamiami | juillet 14, 2015, 8:21
    • Le casting est clairement le point faible du film. J’ai par contre trouvé le scénario assez malin. Il n’est clairement pas sans défaut mais pour un divertissement léger, il suffit largement et revisite certains éléments importants de la saga. Bref, un moment agréable pour moi ! J’ai d’ailleurs du mal à comprendre comment on peut préférer Jurassic World alors que, pour le coup, le script est d’une médiocrité absolue.

      Publié par Wolvy128 | juillet 14, 2015, 1:02
      • La base du scénario n’est en effet pas mauvaise, mais ce sont tous les éléments gravitant autour du concept de réalité alternative (la métamorphose de John Connor, la personnalité de Sarah Connor, toute l’idéologie qui pouvait en découler) qui ne sont pas utilisés de manière efficace, claire et sensée. C’est un vulgaire bricolage : on passe d’une période à une autre sans autre lien logique que ces deux-trois justifications qu’on nous balance comme un os à un chien (le point nexus, les souvenirs de Reese) et dont le caractère mystérieux laisse penser que le scénario est en fait très malin (ce qu’il n’est pas, de mon point de vue, je précise).

        J’avais été moi aussi déçu par Jurassic World, notamment parce qu’il ne réinvente rien, parce qu’il se contente de piller sans se justifier des scènes et des personnages des précédents volets, parce que certains détails du récit sont stupides (le croisement d’ADN, les motivations du méchant). Néanmoins, Colin Trevorrow a le mérite de s’être doté d’une direction artistique et musicale haut de gamme et d’avoir su insuffler du rythme à son film, en plus d’avoir un sens du cadrage autrement plus cinématographique que celui d’Alan Taylor.

        Ceci étant, malgré que je ne partage pas le moins du monde ton avis, sache que je respect totalement ton point de vue sur ce Terminator Genisys.

        Publié par 2flicsamiami | juillet 14, 2015, 3:13
        • Je le répète, on n’est évidemment pas sur du tout grand scénario avec Terminator Genisys, mais comparé à ce qu’on nous sert habituellement dans la plupart des blockbusters, le résultat est franchement acceptable pour moi. Et les faiblesses dont il souffre ont au moins le mérite de favoriser le divertissement, c’est pourquoi j’ai tendance à les tolérer. Plus que pour Jurassic World où l’écriture est tout simplement paresseuse.

          Après, je ne te rejoins pas du tout concernant la réalisation de Colin Trevorrow dans Jurassic World qui est, selon moi, totalement impersonnelle. Il n’apporte aucune plus-value et l’ensemble n’a absolument pas d’âme. Ce qui ne veut pas dire que celle d’Alan Taylor est meilleure, bien au contraire. Simplement, il n’y a, à mon sens, pas un monde de différence entre les deux. D’accord en revanche sur la direction artistique et musicale, c’est ce qui sauve le film pour moi.

          Pas de souci sinon, je sais que tu respectes tous les avis. C’est pour ça que les échanges sont toujours intéressants ! 😉

          Publié par Wolvy128 | juillet 14, 2015, 3:45
  3. En qualité de critique et de cinéphile, c’est un peu le problème que l’on rencontre tous en ce moment. Le cinéma est tellement ancré dans une crise en terme de créativité, d’originalité et de prise de risque que la moindre tentative de tarabiscoter un scénario devient une qualité. En terme de voyage temporel, je trouve que le film Déjà-Vu est cent fois plus convaincant, intelligent et séduisant que Terminator Genisys.

    Concernant la réalisation de Colin Trevorrow, peut-être que sa réalisation, son cadrage et la composition de son image sont impersonnels (en même temps, difficile d’émettre un jugement définitif sur ce point, c’est son premier grand film, son premier demeurant encore inédit chez nous), mais je lui trouve de belles qualités, notamment lors de la mise en scène des scènes d’action.

    En revanche, je pense, contrairement à toi, qu’il y a un (petit) monde entre ces deux réalisateurs dans le sens où la technique d’Alan Taylor est encore imprégné de ses années passé à la télévision. Cela se ressent dans sa manière de filmer, platement efficace et manquant de puissance visuelle, d’ampleur.
    Après, évidemment, il n’y a pas de quoi crier au génie non plus du côté de Trevorrow, mais il est davantage dans une démarche cinématographique que son homologue.

    Publié par 2flicsamiami | juillet 14, 2015, 4:34
    • Évidemment que Déjà Vu est 100 fois plus convaincant, intelligent et séduisant en matière de voyage temporel. On pourrait même ajouter Source Code, Looper et des tas d’autres encore. Les comparer n’a aucun sens vu que Terminator Genisys n’a ni la même finalité, ni la même ambition.

      Publié par Wolvy128 | juillet 14, 2015, 5:13
      • Je vois où tu veux en venir. Oui, je suis d’accord sur le fait qu’un film doit être jugé avant tout pour ce qu’il est, pas pour ce qu’il devrait être comparativement à d’autres du même « genre ». Mais une fois le jugement définitif établit, il n’est pas illogique de le comparer à ce qui s’est fait sur le même sujet, en respectant les échelles d’intentions artistiques, bien entendu. Je ne m’amuserais évidemment pas à comparer Terminator Genisys à C’était Demain, quand bien même ça soit deux films sur le voyage dans le temps.
        Par contre, Déjà Vu comme ce Terminator sont deux films à gros budget, visant un large public et qui repose sur le même enjeu (revenir dans le passé pour changer l’avenir, la notion de réalité alternative).

        Publié par 2flicsamiami | juillet 14, 2015, 5:42
        • Tu n’as pas tort mais, malgré sa cible, l’intérêt du film Déjà Vu réside pour moi principalement dans son scénario. Alors que ce n’est pas le cas, ou pas entièrement, pour Terminator Genisys. Puis on n’est quand même pas du tout sur les mêmes budgets.

          Publié par Wolvy128 | juillet 14, 2015, 5:56
  4. C’est pas faux, Terminator Genisys à deux fois le budget de Déjà-Vu. De même, c’est vrai que le film de Tony Scott repose davantage sur sa narration que sur la pyrotechnie.

    Publié par 2flicsamiami | juillet 15, 2015, 8:12
  5. Désolé 4 étoiles sur 5 pour ce film,c’est déjà beaucoup.
    Pour moi,ce film il y a tué la saga comme x-men 3,la momie 3,robocop 3,Die hard 5 et ainsi du détruire-ment du scénario que du divertissement.
    En plus c’est un reboot/remake.

    Publié par Justinb | novembre 4, 2016, 5:10
    • En vérité, c’est plus 3,5 étoiles (je ne fais pas les demi-étoiles) ! 🙂

      Même si je lui reconnais des faiblesses, je n’ai pas trouvé le film honteux et je dois dire que j’ai globalement passé un bon moment. Pas nécessaire, c’est sûr, mais divertissant.

      Publié par Wolvy128 | novembre 4, 2016, 6:23

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :