★★★★☆, Critiques de Films

[Critique] Puzzle

4-étoiles

Affiche puzzlePresque 10 ans après Collision, qui lui a valu l’Oscar du meilleur film et du meilleur scénario original, le réalisateur et scénariste Paul Haggis revient cette semaine dans les salles belges avec un nouveau film choral dont il a le secret. Puzzle (Third Person en VO) raconte en effet 3 histoires d’amour atypiques à 3 endroits différents. Il y a tout d’abord Michael (Liam Neeson) et Anna (Olivia Wilde) à Paris, Sean (Adrien Brody) et Monica (Moran Atias) à Rome, et enfin Rick (James Franco) et Julia (Mila Kunis) à New York.

Disons-le tout de suite, de par sa nature et son traitement, Puzzle est un film qui ne plaira certainement pas à tout le monde. Effectivement, celui-ci repose beaucoup sur l’intérêt de ses histoires et l’émotion qu’elles suscitent chez le spectateur. Du coup, quelqu’un qui ne sera absolument pas touché par ces récits entremêlés risquent littéralement de rester sur le carreau. Alors que les autres apprécieront tout simplement le voyage de plus de 2 heures proposé par le réalisateur.

En ce qui me concerne, je dois dire que j’ai été plutôt sensible aux parcours des différents personnages. D’abord parce que, une fois n’est pas coutume pour ce genre de film, les 3 segments sont aussi intéressants les uns que les autres. Et ensuite car, au travers des différentes trajectoires, une multitude de thématiques sont subtilement abordées. Il est ainsi beaucoup question de confiance, de pardon, de vérité, de deuil et bien sûr d’amour. Des thématiques qui sont d’autant plus fascinantes que le long-métrage réserve en plus un dénouement intense et émouvant qui leur donne une saveur toute particulière. Ensuite, ce qui rend le film aussi passionnant, c’est également sa structure narrative singulière qui intrigue et incite inévitablement au questionnement. Il faut dire que si la nature des liens qui unissent les récits entre eux est plutôt évidente à première vue, les histoires semblent toutefois s’influencer mutuellement, ce qui rajoute à la confusion ambiante et permet au film de captiver tout du long. Quoi qu’il en soit, que l’on cherche continuellement à démêler le vrai du faux ou qu’on se laisse tout simplement porter par les personnages et leur histoire, Puzzle offre à ceux qui le souhaitent une formidable fresque de vie, faite de petits moments anodins (tristes ou heureux) qui rendent le quotidien exceptionnel et attachant. A ce titre, il faut d’ailleurs signaler la grande qualité du montage, ainsi que de la mise en scène, qui passe fabuleusement d’une histoire à une autre.

Photo puzzleMais comme je le disais en introduction, au-delà du fond et de la forme, le film repose aussi principalement sur ses personnages, et toutes les nuances qui les caractérisent. Il fallait donc un casting parfaitement à la hauteur du projet pour que l’histoire, ainsi que la mécanique, puisse fonctionner sur le public. Et heureusement, c’est totalement le cas puisque l’ensemble des acteurs se montre convaincant. En particulier d’ailleurs Mila Kunis que j’ai trouvée absolument bouleversante en jeune mère torturée par la séparation avec son fils. Elle parvient tellement bien à retranscrire à l’écran toute la détresse de son personnage qu’il est bien difficile de ne pas être touché par son interprétation. Et que dire de Liam Neeson si ce n’est qu’il nous rappelle avec ce rôle qu’il est bien plus qu’un simple acteur charismatique de films d’action un peu bourrins. Ce qu’on avait malheureusement un peu oublié au vu de ses dernières sorties cinématographiques. Il est extrêmement talentueux et c’est un vrai plaisir de le revoir dans la peau d’un personnage aussi profond. A ses côtés, Olivia Wilde n’a assurément pas le même rayonnement mais elle ne démérite pas pour autant dans un rôle un peu plus sombre qu’on aurait pu le croire au départ. Quant à James Franco, bien que son personnage soit finalement assez peu présent, il jongle avec brio entre les multiples facettes qui le composent. Enfin, Adrien Brody est, comme à son habitude, toujours excellent et Moran Atias apporte au récit une chaleur latine bienvenue.

Pour toutes ces raisons, Puzzle s’impose donc comme un drame romantique aussi intrigant qu’émouvant. Porté par un casting en tout point exemplaire, le long-métrage propose une vision éclatée du quotidien au travers d’expériences tantôt heureuses, tantôt malheureuses, et insiste de belle façon sur les petits événements de la vie qui ont parfois d’énormes conséquences. Il manque cependant un petit quelque chose pour en faire un film vraiment incontournable.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

2 réflexions sur “[Critique] Puzzle

  1. j’avais vraiment beaucoup aimé Collision. Ce film (et son casting) me donnent carrément envie ! Haggis serait il le nouveau petit prince du film choral ?

    Publié par evilashpaslaffaire | octobre 2, 2014, 10:49
    • J’avais aussi aimé Collision et j’ai beaucoup aimé Puzzle. Malgré tout, les 2 films sont tout de même assez différents. Mais je n’en dirais pas plus pour ne pas gâcher la surprise. 😉

      Publié par Wolvy128 | octobre 2, 2014, 3:05

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :