★★★★☆, Critiques de Films

[Critique] Ted

Retour aujourd’hui sur Ted, une comédie américaine de Seth MacFarlane avec Mark Wahlberg (John) et Mila Kunis (Lori). L’histoire s’intéresse à John, un jeune homme de 35 ans dont le meilleur ami n’est autre que Ted, un ours en peluche qui s’est soudainement animé un soir de Noël après qu’il en ait fait le vœu lorsqu’il était encore enfant. John est en couple avec Lori depuis 4 ans mais son amitié avec Ted l’empêche de réellement s’investir dans sa relation. En effet, les deux amis passent le plus clair de leur temps à boire des bières et à fumer de l’herbe devant des programmes télé plus ringards les uns que les autres. Déchiré entre son amour pour Lori et sa loyauté envers Ted, John lutte pour devenir enfin un homme, un vrai !

Derrière ses allures de conte pour enfant, Ted s’adresse en fait à un public plutôt adulte. En effet, sans pour autant tomber dans le trash absolu, le film verse tout de même dans une forme d’humour assez vulgaire. Néanmoins, il n’est absolument pas indigeste, comme c’est parfois le cas pour d’autres réalisations, car l’ensemble est parfaitement dosé. Du coup, on n’a jamais l’impression d’être noyé sous les insanités. A ce titre, l’introduction avec la voix off est vraiment très efficace car elle donne directement le ton du film et permet d’éviter de s’attarder longuement sur le côté extraordinaire de la situation. Comme c’est dit dans le film, tout le monde a fini par s’en foutre et c’est tant mieux car le film peut ainsi rentrer immédiatement dans le vif du sujet. Et le vif du sujet, c’est avant tout beaucoup d’humour et de scènes très drôles car Seth MacFarlane ne se fixe aucune limite. Il ne faut donc pas s’étonner de voir les personnages boire de l’alcool et se droguer pendant une bonne partie du film. Tout comme il ne faut pas être surpris de voir un enfant se faire frapper. En même temps, avec le postulat de départ et l’introduction de la voix off, c’était évident qu’il allait y avoir beaucoup de second degré.

Mais si l’humour est presque omniprésent, le film dispose également d’une touche romantique par le biais de la relation entre John et Lori. Les deux étant formidablement interprétés par Mark Wahlberg et Mila Kunis. Effectivement, ils sont non seulement convaincants dans leur personnage respectif mais surtout très drôles. C’était assez évident pour Mila Kunis qui avait déjà prouvé par le passé sa capacité à faire rire mais c’était en revanche une bonne surprise pour Mark Wahlberg qui ne s’était pas forcément montré très à l’aise dans ce registre jusqu’ici. Ensuite, je ne peux pas parler des acteurs sans évoquer la prestation de Giovanni Ribisi. Ce type a le don d’interpréter des psychopathes comme personne et il le prouve une nouvelle fois dans Ted avec un personnage à la fois flippant et hilarant. Deux qualificatifs qu’on n’a pas spécialement l’habitude de retrouver chez une même personne, vous en conviendrez. Enfin, le film jouit également de l’apparition de quelques guest stars mais je n’en dirais pas plus pour ne pas gâcher la surprise de ceux qui ne l’ont pas encore vu. 😉

En conclusion, Ted est pour moi la comédie américaine de l’année. Elle brise les codes et n’hésite pas à tacler tout, et tout le monde, de par son côté extrêmement décalé et politiquement incorrect. Qui plus est, le personnage de l’ours en peluche est parfaitement exploité et se fond totalement dans l’univers. Si on met de côté la partie romantique un peu plus convenue et quelques dialogues pas franchement inspirés, le film est pour moi une vraie réussite. A voir donc !

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

9 réflexions sur “[Critique] Ted

  1. J’ai bien apprécié ce film moi aussi.

    Publié par wildgunslinger | octobre 22, 2012, 6:13
  2. Un peu d’originalité dans une comédie romantique, ça change un peu. Avec cet ours en peluche vivant, le film va vraiment au bout de son idée. Wahlberg n’est jamais aussi bon que dans les comédies (voir very bad cops). J’ai entendu qu’il y aurait une suite, pourquoi pas, mais va falloir un scénario plus que béton…

    Publié par Moskau | octobre 23, 2012, 3:57
    • Pas tout à fait d’accord avec toi pour une fois, ce n’est pas dans les comédies que je trouve Wahlberg le meilleur. Ça allait encore dans Very Bad Cops mais c’était très moyen dans Crazy Night. Je le trouve plus à son avantage dans des drames ou des films d’action comme Fighter ou Lovely Bones par exemple. Sinon j’ai aussi entendu qu’il allait y avoir une suite, ce qui est plutôt cohérent vu le succès du film. Et comme toi, j’espère que le scénario sera à la hauteur si c’est le cas.

      Publié par Wolvy128 | octobre 23, 2012, 4:52
  3. Je ne savais pas trop quoi y penser mais si j’ai l’occasion, je me déplacerais sinon cela attendras sont passage a la TV

    Publié par FredericTarantino | octobre 23, 2012, 5:12
  4. Sans grande conviction, j’irai probablement demain.

    Publié par wilyrah | novembre 2, 2012, 12:28
  5. Je fus beaucoup moins enthousiasmé que toi.
    A l’excellente introduction irrévérencieuse, MacFarlane a substitué une intrigue convenue et ennuyante de passage à l’âge adulte. Tant est si bien que son film rentre dans le rang et perd toute sa saveur. Je trouve cela vraiment dommage.

    Publié par Flow | novembre 2, 2012, 3:07

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :