★★☆☆☆, Critiques de Films

[Critique] Les Seigneurs

Retour aujourd’hui sur Les Seigneurs, une des comédies françaises les plus attendues de l’année. Le film est signé Olivier Dahan et réunit un énorme casting composé notamment de José Garcia (Patrick Orbéra), Gad Elmaleh (Rayane Ziani), Franck Dubosc (David Léandri), Ramzy Bedia (Marandella), Omar Sy (Wéké N’Dogo) et Joey Starr (Shaheef Berda). Bref, de vrais experts de l’humour à une exception près ! 😛

Quant à l’histoire, elle s’intéresse à Patrick Orbéra, une ancienne gloire du football ayant totalement raté sa reconversion. Sans emploi, alcoolique et ruiné, il n’a même plus le droit de voir sa fille Laura. Contraint par un juge de retrouver un emploi stable, il n’a d’autre choix que de partir sur une petite île bretonne, pour entraîner l’équipe de foot locale. Mais il est immédiatement confronté à un obstacle majeur : transformer des pêcheurs en footballeurs quasi-professionnels. Il décide alors de faire appel à ses anciens coéquipiers pour l’aider à hisser le petit club breton parmi les grands…

Globalement, je dois dire que j’ai été plutôt déçu par ce film qui n’est jamais véritablement parvenu à m’emporter, la faute à un scénario extrêmement faible. Le pari de réunir un casting aussi somptueux est tout à fait louable en soi mais il faut reconnaître que derrière ce casting, il n’y a malheureusement pas grand chose. En effet, à l’exception de Patrick Orbéra, les personnages ne sont absolument pas développés et la trame narrative se résume rapidement à une simple succession de sketchs. Du coup, l’histoire manque cruellement de consistance et si le casting n’avait pas été ce qu’il est, je pense qu’on aurait eu beaucoup de mal à s’attacher aux personnages.

Néanmoins, si on apprécie un minimum les acteurs, le film peut quand même s’avérer drôle vu qu’ils font tous ce qu’ils savent faire de mieux. Ainsi, Gad Elmaleh est en roue libre presque tout le film avec un personnage complètement loufoque qui, à défaut d’être crédible, est plutôt marrant. Ensuite, en ce qui concerne Omar Sy et Ramzy Bedia, le moins que l’on puisse dire est qu’on les a déjà vus plus inspirés. Quant à Joey Starr, il fait du Joey Starr. Et personnellement je n’accroche pas. En fait seul José Garcia et Franck Dubosc s’en sortent pas trop mal. Le premier car il apporte quelques nuances au personnage le plus intéressant du film et le second car il parvient à tirer son épingle du jeu par rapport aux autres dans un rôle qui, il est vrai, lui convient parfaitement.

Bref, Les Seigneurs est une comédie décevante qui, en plus de très mal exploiter le potentiel de son casting, se repose beaucoup trop dessus. Bien entendu, il y a tout de même quelques gags sympas à l’un ou l’autre moment du film mais si vous avez vu la bande annonce, vous en avez déjà vu une bonne partie. Pas franchement indispensable en conclusion.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

6 réflexions sur “[Critique] Les Seigneurs

  1. Après le misérable passage de Joey Starr au JT belge et une BA pas très alléchante, ce film ne m’inspire pas des masses ^^ Je me demande bien quand est-ce qu’il y aura une comédie française bien accrocheuse au cinéma !

    Publié par inthecrazyhead | octobre 8, 2012, 6:53
    • Je ne supporte pas Joey Starr personnellement, que ce soient dans ses films ou dans ses passages télé. Et comme tu le soulignes, attitude détestable au JT belge. D’ailleurs je suis content que le journaliste ne se soit pas couché devant lui comme le font certains…

      Après, niveau comédie française cette année, je retiens surtout Les Infidèles, Sur la piste du Marsupilami et Radiostars en ce qui me concerne. 😉

      Publié par Wolvy128 | octobre 8, 2012, 7:23
  2. Pas, mais alors pas du tout d’accord avec toi. Ce film est un méga coup de coeur, en ce qui me concerne. J’ai été emballée du début à la fin, vraiment. Alors, certes, le scénario ne fait pas dans l’alambiqué ou le très spirituel, mais il se tient, sur une histoire simple, dont les tenants et aboutissants sont explicités suffisamment et amenés avec une réelle fluidité. Pour ma part, j’ai trouvé que la richesse du casting, et sa belle cohésion, qui, il est vrai, recouvre tout le reste, permet justement une épopée sportive et humaine plutôt galvanisante, à la fois drôle et touchante, même si les persos sont, hormis les deux exceptions sus-citées, assez caricaturaux. Il n’empêche qu’avec moi, ça a fait mouche.

    Publié par Ashtray Girl (@Ashtray_Girl7) | octobre 8, 2012, 11:45
    • C’est amusant, je n’ai pas l’impression qu’on ait vu le même film quand je lis ton commentaire. 😉

      Personnellement, je n’ai pas trouvé qu’il y avait une cohésion particulière dans le casting vu que le scénario ne le permettait pas vraiment. En effet, même s’il se tient, le scénario est très léger et se résume vite à une succession de sketchs. Indépendamment du reste, c’est drôle mais quand on rassemble le tout, le film manque quand même d’unité.

      Maintenant, si tu as eu un coup de cœur, ça ne s’explique pas vraiment et je le comprends. J’ai eu le même genre pour Le Fils à Jo l’année dernière alors que le film est loin d’avoir fait l’unanimité. 🙂

      Publié par Wolvy128 | octobre 9, 2012, 12:52
  3. J’ai bien aimé ce film, qui m’a amusé et beaucoup plu. Le seul défaut pour moi réside dans la mise en scène des matches, très ralentie et pas crédible.

    Publié par wildgunslinger | octobre 10, 2012, 10:34
    • Ça m’a pas encore trop dérangé personnellement, le réalisateur a voulu mettre l’accent sur les hommes plutôt que sur le jeu et d’un côté je le comprends. Maintenant c’est sûr que lorsqu’on est un peu connaisseur, ça ne fait effectivement pas très crédible.

      Publié par Wolvy128 | octobre 10, 2012, 11:31

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :